VIDEO : Rendez-Vous / Showroom Nya Nordiska / Paris

By Ludivine

 

 

Video : ID Visualiz

http://idvisualiz.com/

 

Maurizio Bianco, responsable du Showroom de Nya Nordiska, rue des Saints-Pères, nous a accueilli dans l’espace où sont exposées leurs collections et a répondu à mes questions :

 

Maurizio Bianco, in charge of Nya Nordiska showroom, rue des Saints-Pères in Paris, welcomed us where their collections are exposed and answered my questions :

 

LM : Bonjour Maurizio, pourrais-tu nous présenter Nya Nordiska en quelques phrases s’il-te-plaît ?

 

LM : Hello Maurizio, could you please introduce us to Nya Nordiska in a few words ?

 

MB : Bien sûr, avec plaisir! Nya Nordiska est une société qui est allemande avec un nom suédois, fondée il y a déjà une cinquantaine d’années et la philosophie de l‘entreprise est plutôt avant-gardiste. On est dans le domaine du textile d’ameublement, nous sommes éditeurs et non fabricants. Et nous avons plus une vision de ce qui est l’architecture d’intérieur que de la décoration de la maison. La recherche des matières sur lesquelles nous allons imprimer ou tisser se fait plus au niveau des nouveaux tissages, de propositions qui vont vers une philosophie architecturale et un peu moins décorative. On est plus dans la logique du 21e siècle que dans celle du 19e.

 

MB : Of course, with pleasure ! Nya Nordiska is a German company with a Swedish name, founded about fifty years ago. Our philosophy is avant-gardist. We do furnishing fabrics, we are editors not manufacturers. We have a vision of interior architecture more than decoration. We search for materials with new weaving, we try to be in a interior design philosophy, less a decorative one. We like to think that we are more in a 21st century perspective than one of the 19th.

 

LM : Est-ce que tu peux expliquer pour nos lecteurs la différence que tu fais entre éditeur et fabricant de tissu ?

 

LM : Can you explain to our readers the difference there is between an editor and a manufacturer ?

 

MB : L’éditeur est celui qui achète les matières et les revend. Le fabricant est celui qui tisse et qui vend aux éditeurs et aux clients finaux parfois.

 

MB : The editor is the one who buys the materials and resells them. The manufacturer is the one who weaves then sells to the editors and sometimes to the final customers.

 

LM : Quelle est la particularité de Nya Nordiska, est-ce le fait que vous travaillez dans une vision d’avant-garde ?

 

LM : What makes Nya Nordiska different from the other editors ? Is it the fact that you work with an avant-garde vision ?

 

MB : Tout à fait ! Par philosophie nos envies vont plus vers une proposition et une promotion de ce qui est un accessoire dans les intérieurs.

Aussi, depuis quelques années nous sommes aussi sollicités par des bureaux d’étude d’architectes DPLG pour le tertiaire : bureaux, hôtellerie, restauration…etc. Ça devient une peu une spécialité.

 

MB : Indeed ! It’s our philosophy to go more for proposing and promoting something that is an accessory in our interiors. For a few years now we are solicited by study departments for the service industries : offices, hotels, restaurants…etc. This also has become a specialty.

 

LM : Qui est-ce qui dessine vos imprimés et comment se fait le choix final du lancement des nouveautés ?

 

LM : Who draws your prints and how do you launch the new collections?

 

MB : Nous avons un bureau de design textile intégré dans notre siège à Hambourg. Il se base sur les tendances, fait aussi des recherches sur des fils, des couleurs, des matières pour les années à venir. On est donc un peu en avance sur le consommable immédiatement.

En ce moment nous travaillons pour la collection 2014 -2015. Ce que vous pouvez voir dans notre espace sont des créations qui ont été pensées il y a 1 an, voire 1 an et demi.

 

MB : We have a textile research studio in our headquarters in Hamburg. They use trends and make researches on threads, colors, materials, for the upcoming years. We are then a little ahead what is consumed today.

Right now we are working on the 2014-2015 collection. What you can see in our showroom has been conceived a year and sometimes a year and a half ago.

 

LM : Peux-tu nous dire ce qui se vend le mieux et pourquoi ? En France et dans le monde ?

 

LM : Can you tell us what is your best sell and why ? In France and in the rest of the world?

 

MB : On observe aujourd’hui une globalisation des tendances et Nya Nordiska a toujours recherché de nouvelles matières, des associations de fils naturels comme le coton, le lin tissés avec des matières comme le polyester ou la viscose qui s’entrelacent avec la soie…etc.

Ce qui fonctionne depuis 3-4 ans déjà, ce sont les matières dites brutes, « rustiques » : les tissages qui rappellent les toiles de jute, les cotons percales…Leur aspect est noble.

Le cout des matières influe aussi sur les budgets, un peu revus à la baisse en ce moment, crise oblige. Ce que je pense être d’ailleurs plus une crise d’identité personnelle plus que financière.

Les couleurs vives, les Pantones, sont un peu mises à l’écart par les acheteurs, pour cause de sagesse personnelle. Aujourd’hui on a peur de se lancer sur un superbe orange ou un violet parce qu’on a peur que les tendances ensuite changent et tout ça au bénéfice des couleurs beige, smoke, taupe, car c’est la tendance un peu bourgeoise et vintage, un côté parfois provençal…etc.

Chez Nya Nordiska les meilleures ventes se font sur des matières comme le coton et le lin. La soie est devenue presque inabordable. Heureusement qu’il y a encore la soie sauvage. La soie sauvage est une matière visuellement brute, presque insignifiante, mais  qui reste de la soie, avec des imperfections et un tissage qui rappelle la toile de jute.

 

MB : Today trends are globalized, and Nya Nordiska has always tried to search for new materials, associations of naturel threads such as cotton and linen, weaved with materials such as polyester and viscose, that interact with silk…etc.

What is a big sell for now 3 to 4 years is what we call “raw” materials, rustic ones : weaves that looks like hessian, percale cotton…their aspect is noble.

Prices of materials are influencing budgets, a little low nowadays because of the crisis. Which I think is more a personal crisis than a financial one.

Vibrant colors, Pantone colors, are left behind by buyers for reasonable reasons. Today, people are afraid of choosing a superb orange or a purple in case the trend changes tomorrow. They tend to choose colors such as beige, smoke, taupe because of the bourgeois vintage trend, sometimes even Provençal…

At Nya Nordiska our best sellers are linen and cotton. Silk has become pretty unaffordable. Luckily there is still wild silk. Wild silk is a visually raw material, almost uninteresting, but it is silk with imperfections, and a weave that reminds us of hessian.

 

 

LM : Et le côté un peu authentique…

LM : And the authentic side…

 

MB : Exactement ! On peut donc insérer dans le choix final, une matière dite très noble qui est la soie.

 

MB : Exactly! We can therefore introduce a very noble material such as silk in the final choice.

 

LM : Quel est pour toi le marché le plus avant-gardiste aujourd’hui au niveau mondial, la clientèle la plus à l’écoute de vos propositions ?

 

LM : Globally, who is for you the most receptive clientele to your avant-gardist propositions ?

 

MB : Huum…Question difficile…car contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, en Allemagne par exemple, nation dans laquelle on fabrique, ils sont conservateurs et en même temps « classico-design ». On trouve des immeubles ultra modernes mais à l’intérieur de leur maison ils restent très sages.

L’Italie, qui est parmi nos meilleurs clients, ils sont plutôt avant-gardistes, aiment les couleurs, mais toujours dans la sagesse des tissages : ils aiment plutôt les unis, pas trop de rayés ou de motifs floraux (même si chez nous la fleur on en a pas). (Sourires)

 

MB : Huum…Difficult question…contrary to what one could imagine, Germans for instance, nation in which we produce all of materials, are conservatives and at the same time “classico-design”. There are ultra modern buildings in Germany but inside their home they stay very prudent.

In Italy, one of our biggest markets, they are avant-gardists in terms of colors but they are always cautious on the weaves : they like plain fabrics, no stripes or floral prints (We don’t have that many floral prints anyway). (Smile)

 

LM : Oui ce n’est pas votre truc…(sourires)

 

LM : Yes that’s not really your thing…(smile)

 

MB : (sourires) C’est vrai.

C’est en France qu’on vend le plus les effets de matières c’est-à-dire des mailles, des voilages, avec du métal voire un soupçon de lurex, les matières très techniques. Qu’on ne peut d’ailleurs pas mettre partout.

 

MB : (smile) That’s true.

It is in France that we sell the most effect material : threads, lace curtains with some metal, and sometimes even a little lurex, indeed very technical materials. These you cannot use everywhere.

 

LM : Vous travaillez plutôt avec des particuliers ou des professionnels ? Des décorateurs ou directement avec des hôteliers ?

 

LM : You work with private individuals or mostly professionals ? Decorators or directly with hotels?

 

MB : Nous ne travaillons qu’avec des professionnels. En France notre tache est de promouvoir et de proposer nos tissus auprès de négoces qui vendent du textile pour confectionner des rideaux, sièges ; de tapissiers ; et on fournit beaucoup de bureaux d’études : architectes d’intérieur, décorateurs, et bureaux d’architecture. Ils sont tous appelés par des restaurants, des hôtels, des personnes privées.

On a également depuis quelques années une demande croissante de la part de l’hôtellerie. Il y a beaucoup d’investissements financiers de grands groupes hôteliers, qui rénovent et restaurent des hôtels.

Au showroom, on reçoit parfois des particuliers seuls ou  accompagnés de professionnels dans un souci pédagogique pour montrer nos collections.

 

MB : We only work with professionals. In France our task is to promote and propose fabrics to retailers who sell textile along to make curtains and seating; upholsterers; and we supply also many research departments: interior designers, decorators, and architecture studios. They are all employed by private individuals, restaurants and hotels.

We also have a growing demand from the hotel industry. Many financial groups invested in hotels and are renovating them.

In the showroom we sometimes welcome individuals, either alone or with professionals to better explain our collections.

LM : Où est-ce qu’on peut voir à Paris des tissus Nya Nordiska en situation ?

 

LM : Where in Paris can we see Nya Nordiska fabrics?

 

MB : Un des plus importants chantiers réalisés dernièrement et ouverts au public est le Royal Monceau. Tout client ou visiteur peut toucher les rideaux qui habillent toutes les fenêtres des chambres du Royal Monceau. Nous avons aussi habillé les fenêtres de l’Hôtel Marignan récemment.

Mais attention on ne fait pas que des rideaux ! (sourires). Notre collection est à 60-70% basée sur des tissus et voilages pour habiller les fenêtres voilà pourquoi on fait souvent appel à nous pour les rideaux.

 

MB : One of the most important projects realized lately and open to the public is the Royal Monceau. Every customer or visitor can touch and admire the curtains that decorate all of the windows of the Royal Monceau’s rooms. We also supplied the Hotel Marignan’s curtains recently.

But don’t worry we do not do exclusively curtains! (smile). Our collection is made of 60 to 70% of curtain and lace fabrics, that’s why we are known for our curtains.

 

LM : Peux-tu nous donner des indices de ce que seront les prochaines nouveautés ?

 

LM : Can you give us a hint on what the next new fabrics will be ?

 

MB : Je pense que la sagesse sera encore présente dans les volontés de tous les bureaux d’étude. La tendance ira plus vers des matières naturelles : le coton, et le lin dont le blason est redoré aujourd’hui, ainsi que la laine vont avoir un fort rebond. On a beaucoup d’a priori sur la laine, synonyme de chaleur, mais oui et non…C’est un produit qui s’adapte bien aux changements de saison. Idem pour le cuir, certains le trouvent froid et contraignant, c’est une question de goûts.

En termes de couleurs, ce qui est confortable pour tous y compris pour nous éditeurs de textile, est d’être l’ombre de tout ce qui est habillement : le monde de la mode. Il faut dire aussi que ce sont les mêmes tisseurs qui tissent les matières pour les habits qui tissent également les tissus pour la maison.

Après il y a toujours les prophètes des tendances à venir et la tentation est grande de s’engouffrer dans la brèche. Mais il faut rester fidèle à l’éthique de son entreprise. Chez Nya Nordiska on se plaît à s’inspirer de peintres ou de sculpteurs, voire d’architectes du passé, on transforme ensuite leur travail sous une forme graphique sur des tissus qui peuvent agencer un fauteuil, un canapé ou un pan de mur.

On ne peut pas se résumer à être le fournisseur d’une matière on a aussi une identité, une image, on souhaite être une proposition supplémentaire à ce qui existe sur le marché.

 

MB : I think that prudence will still be on the agenda for most agencies. The trend will go more for natural materials: cotton, linen (which image is getting better), and wool will benefit from a new interest. We have a lot of preconceived ideas about wool, synonym of heat, but yes and no…it is a material that is well adapted to the change of seasons. Same for leather, some think it is cold and sometimes restricting…it’s a matter of taste.

In terms of color, the most confortable for everyone including us textile editors, is to be the shadow of clothing: the world of fashion. I have to say that it is the same weavers that weave materials for clothing that weave materials for the home.

There are always trends prophets and the temptation is great to just follow their lead. But you have to stay faithful to your company’s ethic. We, at Nya Nordiska, like to inspire us from painters or sculptors, and sometimes even from architects of the past, we transform their art in a graphic way on fabrics that can arrange a sofa, an armchair or a wall. We cannot come down to only be the supplier of a material, we have an identity, an image and we want to propose something different than what is already on the market.

 

LM : Merci Maurizio pour toutes ces informations et merci de nous avoir ouvert les portes du showroom de Nya Nordiska.

 

LM : Thank you Maurizio for all of these info and thank you for opening the doors of the Nya Nordiska showroom.

 

 

Pour en savoir plus sur Nya Nordiska / To know more about Nya Nordiska

http://www.nya.com/

 

Video : ID Visualiz

http://idvisualiz.com/

 

———————————–

Au delà du domaine de la décoration et de l’Architecture d’intérieur, c’est dans l’Architecture, la Mode, le Design, l’Art, la Littérature et beaucoup d’autres champs qu’elle puise pour nourrir son travail, et c’est tout ce processus que Ludivine Moure souhaite partager ici avec vous.

Other than decoration and Interior design, Ludivine Moure draws inspiration in Architecture, Fashion, Design, Art, Literature and many other fields. This is what she really wants to share with you here.

 

 



2 commentaires

  1. Jana wrote:

    Hey guys, i’m currently doing a survey on blog readers for my bachelor thesis. You would help me a lot if you could take 5 minutes of your time to answer the questions: https://www.soscisurvey.de/BA_Jana_Haus/
    Thank you so much! Love, Jana

    • admin wrote:

      Hello Jana,
      I answered your survey :) I have to say the question about what kind of blog do you read is quite restrricting. I read a lot of different types of blogs but I answered fashion because only one answer was accepted…I personally think that people who read blog read more than one type, they tend to search for info on many subjects on blogs.
      Talk to you soon!
      Ludivine

Laisser un commentaire

Instagram


Warning: fopen(__DIR__/e0bee1963b672bf39067d384f6a803d5_33.txt) [function.fopen]: failed to open stream: No such file or directory in /home/interiorj/www/wp-content/themes/imbalance/instagram.php on line 120

Warning: fwrite(): supplied argument is not a valid stream resource in /home/interiorj/www/wp-content/themes/imbalance/instagram.php on line 121

Warning: fclose(): supplied argument is not a valid stream resource in /home/interiorj/www/wp-content/themes/imbalance/instagram.php on line 122

Warning: file_get_contents(__DIR__/e0bee1963b672bf39067d384f6a803d5_33.txt) [function.file-get-contents]: failed to open stream: No such file or directory in /home/interiorj/www/wp-content/themes/imbalance/instagram.php on line 125
/!\ error getUserIDFromUserName. /!\ error empty username or access token. Follow me on Instagram